Moulage graffiti oise
Moulage graffiti oise
Moulage graffiti oise

Créateur d’un atelier d’art graphique, Serge Ramond a découvert en 1969 ses premiers graffiti sur les murs des églises de Senlis et à Saint-Leu-d’Esserent (Oise). Il réalise des estampes, réhaussées à l’aquarelle, à partir des moulages qu’il obtient grâce aux empreintes.

Il crée à la même époque une association : « l’Atelier d’Halatte », qui deviendra en 1981 l’ASPAG (Association de Sauvegarde du Patrimoine Archéologique et Glyptographique) dont il est le président. En 1987, est ouvert le premier Musée Européen des Graffiti Historiques dans un ancien logement du Directeur de l’école.


Moulage graffiti oise


Serge Ramond a sillonné la France pour dénicher dans les églises, cachots, caves ou carrières, les traces du passage des hommes, gravées sur la pierre ou le bois.
Il devient ainsi l’initiateur de l’inventaire moulé des graffiti historiques couvrant une période de 10 000 ans.
Sa recherche couvre le territoire national et dépasse les frontières, en Angleterre et en Suède.

Technique

La prise d’empreinte est effectuée avec une « plastiline » appliquée sur le motif à reproduire. Elle sert à la mise en œuvre d’un moulage en plâtre, qui reçoit une patine restituant l’aspect de la pierre et révèle le dessin ou le texte gravé.